Vous êtes ici

Tours Métropole Val de Loire soutient la Banque Alimentaire en faveur du zéro gaspi !

Suite au repas éco-solidaire organisé dans le cadre de la Fête d’Automne à La Gloriette, le 13 octobre dernier, Jean-Luc Galliot, Vice-président de Tours Métropole Val de Loire délégué à la Transition écologique a remis, ce mardi 12 novembre, un chèque d’une valeur de 1977,10 € à la Banque Alimentaire de Touraine.

Le 13 octobre dernier, l’équipe métropolitaine de La Gloriette a mis les petits plats dans les grands en organisant un grand repas éco-solidaire, lors de la Fête d’Automne. A base de produits frais, de saison et locaux, le menu avait été préparé par quatre chefs, en partenariat avec l’association Jeunesse et Habitat et la Boulangerie Nardeux. Pour 4€, il était possible de déguster un menu complet, aux saveurs automnales, et en plein-air, au coeur du parc éco-ludique de La Gloriette !


« Eco-solidaire », ce repas était aussi l’occasion de faire une bonne action : les sommes récoltées étant intégralement reversées à la Banque Alimentaire de Touraine.

 

Avec 494 repas servis, Tours Métropole Val de Loire est heureuse de pouvoir remettre un chèque d’un montant de 1977,10€ à l’association tourangelle qui oeuvre quotidiennement contre la précarité et le gaspillage alimentaire.

Des actions concrètes pour lutter contre le gaspille alimentaire ! Pour accompagner les associations et les différents acteurs de la filière, Tours Métropole Val de Loire s’engage, depuis plus de 6 ans, pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Outre l’organisation annuelle de ce repas éco-solidaire à La Gloriette depuis maintenant 4 ans, Tours Métropole Val de Loire a déployé différentes actions :
- En 2013, l’achat d’une camionnette dédiée à la collecte pour aider l’association dans la mise en place d’un circuit de ramasse des produits frais (encore consommables mais plus vendables) auprès des petites et moyennes surfaces ainsi que les drives.
- En 2015, la création d’une plateforme territoriale de tri des déchets située au centre névralgique de la distribution de fruits et légumes dans le département, le marché de gros à Rochepinard. Associant
l'Etat, Touraine Propre, Solaal, Les Restos du Coeur, la Banque Alimentaire et le Secours Populaire, cette plateforme permet de réceptionner, trier et conserver (via une chambre froide) les denrées alimentaires.

Rappelons que, chaque année, 16 milliards d’euros pour 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées (rien que pour la France !) ; les chiffres du gaspillage alimentaire ne laissent pas insensibles, d’autant que s’y ajoute leur coût environnemental et social.

La Banque Alimentaire de Touraine, un acteur central en faveur du zéro gaspi !

Cette année, la Banque Alimentaire a soufflé ses 35 bougies ! 35 ans de collecte, de tri et de distribution des denrées alimentaires noncommercialisables à 60 associations partenaires qui les redistribuent à près de 8 000 bénéficiaires. Plus d'une centaine de bénévoles, 4 salariés et 2 services civiques assurent quotidiennement le fonctionnement et les missions de l’association : la lutte contre la précarité et le gaspillage alimentaire. En 2018, elle a permis de nourrir plus de 15 000 personnes (l’équivalent de la ville de Saint-Avertin !) en collectant plus de 1 130 tonnes de denrées alimentaires.