Vous êtes ici

Politique de la ville

La Politique de la Ville sur le territoire métropolitain est menée dans le cadre redéfini par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février  2014 qui réaffirme les objectifs et les moyens d'assurer l'égalité entre les territoires, la réduction des écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leurs unités urbaines et l’amélioration des conditions de vie de leurs habitants. Le Contrat de Ville 2015-2020 est le contrat unique de référence des politiques publiques sur le territoire métropolitain et Tours Métropole Val de Loire en est l'animateur. Le Contrat de Ville met en  cohérence l’ensemble de ces politiques en faveur de 15 quartiers du territoire métropolitain, dont 10 définis comme prioritaires.

Le Contrat de Ville

Le Contrat de Ville 2015-2020 a pour objectifs de réduire les écarts de développement entre ces quartiers et leur environnement et d’améliorer les conditions de vie des habitants qui sont invités à participer à son pilotage à travers la création de 9 conseils citoyens dont 6 à Tours. Dans cette optique, la Métropole pilote avec l’Etat des conventions d’application visant à améliorer le cadre de vie des habitants (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) et leurs conditions d’accès à l’emploi (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi).

Le Contrat de Ville a, également, vocation à promouvoir la citoyenneté et les valeurs de la République afin de tisser et resserrer les liens qui unissent les habitants du territoire.

Documents à télécharger :

- le contrat de Ville 2015-2020
- Les annexes du Contrat de Ville 2015-2020

Les quartiers de la politique de la Ville

Dans le périmètre de Tours Métropole Val de Loire, le contrat de Ville dessine une géographie nouvelle : 15 quartiers dont 10 prioritaires parmi lesquels 4 sont éligibles au Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, qui abritent 37 800 habitants, soit 12% de la population de l’agglomération tourangelle. Les 10 quartiers prioritaires sont :

Tours :

  •  Sanitas-Rotonde (8227 habitants),
  •  Les Fontaines (2880 habitants),
  •  Les Rives du Cher (2318 habitants),
  •  Europe-chateaubriand (2240 habitants),
  •  Maryse Bastié (1830 habitants),
  •  Bords de Loire (1780 habitants),
  •  Rochepinard (1160 habitants)
     

 Joué-lès-Tours :

  •  La Rabière,éligible au NPNRU (5656 habitants),

Saint Pierre des Corps :

  • La Rabaterie, éligible au NPNRU (5000 habitants),

La Riche :

  • Niqueux-Bruère/ Marcel Pagnol (1680 habitants)

S’ajoutent à cette liste, des quartiers de veille active, moins peuplés et /ou disposant d’un revenu médian supérieur au seuil le plus bas retenu pour les quartiers prioritaires, qui bénéficient de l’ingénierie de la politique de la Ville ainsi que des moyens de droit commun qui permettent leur développement.

Les 5 quartiers de veille actives sont  :

Tours :

  • Bergeonnerie (1664 habitants),

Joué-lès-Tours :

  • Morier (1433 habitants),
  • Vallée Violette (1169 habitants)

      Saint Pierre des Corps :

  •      Galboisière (524 habitants),

     La Riche :

  •      Le petit Plessis (248 habitants)

carte_pol.jpg

L'appel à projet du Contrat de Ville

Afin de renforcer l’action publique à mener dans ces quartiers, Tours Métropole Val de Loire et l’Etat lance, chaque année, un appel à projets pour mobiliser les acteurs au plus près des habitants, afin de faire émerger et de soutenir des initiatives qui permettent de faire levier ou de contribuer à atteindre les objectifs identifiés dans le Contrat de Ville. Les bénéficiaires des subventions allouées au titre du Contrat de Ville peuvent être les associations, les collectivités, les bailleurs sociaux, et à certaines conditions, les entreprises œuvrant dans les quartiers prioritaires de la Politique de la ville.

Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi

Tours Métropole Val de Loire pilote un Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) afin de coordonner les initiatives locales visant à favoriser le retour à l’emploi de personnes disposant d’un faible niveau de qualification et subissant une période de chômage de longue durée.

Dans cette optique, la Métropole propose des parcours individualisés vers l’emploi qui contribuent à un accompagnement renforcé des demandeurs d’emploi de longue durée. Elle participe, également, activement au développement de réponses nouvelles en matière d’insertion professionnelle en organisant le déploiement de la clause de promotion de l’emploi dans ses marchés de travaux et ceux de ses communes membres et des organismes hlm du territoire.

logo_europe_engage_v2.jpg

Afin d’assurer cette mission en faveur de publics prioritaires, Tours Métropole Val de Loire dispose d’un soutien financier du Fonds Social Européen (FSE) et entretient des partenariats avec l’Etat, le Département, la Région, les communes, Pôle Emploi, les chambres consulaires et les opérateurs de terrain (régies de quartier, structures d’insertion par l’activité économique...).

Retrouvez ici :

Le protocole d'accord du PLIE 2015-2020

La charte locale d’application de la clause de promotion de l’emploi

Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain / LA MAISON DE PROJETS

Un Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) a été lancé par l’État sur la période 2014-2024 afin d’accompagner les collectivités locales et les bailleurs sociaux dans leurs projets de transformation des quartiers jugés prioritaires par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), au travers de différents leviers : renforcement de la mixité sociale dans l’habitat, implantation de commerces et d’activités économiques, développement des équipements de proximité, ouverture sur la Métropole …

Après un 1er Programme National de Rénovation Urbaine, déployé sur 5 quartiers de la Métropole entre 2004 et 2014, le NPNRU poursuivra cet effort avec la mobilisation de 10 Mds € orientés vers 400 quartiers prioritaires, dont 4 de la Métropole :

  • Le quartier du Sanitas à Tours, quartier d’intérêt national
  • e quartier Maryse Bastié à Tours, quartier d’intérêt régional
  • Le quartier de La Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps, quartier d’intérêt régional
  • Le quartier de La Rabière à Joué-lès-Tours, quartier d’intérêt régional

Ces quatre quartiers feront l’objet d’une convention pluriannuelle de renouvellement urbain avec l’ANRU pour permettre le financement des opérations de rénovation.

Tout au long du déroulement du NPNRU, les habitants et acteurs des quartiers sont associés pour participer à la construction de ces projets. Les démarches de concertation se poursuivront, en particulier, dans le cadre de la « Maison de Projets », jusqu’à la fin des travaux.

La Maison de Projets

Cette  Maison de projets itinérante a ouvert ses portes le 1er février 2018, dans un premier temps dans le quartier du Sanitas à Tours. Cet espace de ressources et d'informations a vocation à inciter les habitants des 4 quartiers à participer à la transformation de leur cadre de vie.

maison_projets_inauguration_l_de_serres_0.jpg
Léonard de Serres

La maison de projets est dotée :