Vous êtes ici

Collecte, tri et traitement des déchets, propreté urbaine

Tours Métropole Val de Loire assure la compétence "élimination et valorisation des déchets ménagers et assimilés", pour près de 300 000 habitants, répartis sur 39 000 ha dans les 22 communes menbres ! Cette compétence large, exercée depuis 2000, englobe la collecte, le tri, la gestion des déchèteries, le traitement et la valorisation des déchets, la sensibilisation du public.Le service Environnement et Déchets compte au 31 décembre 2016, 274 agents et 39 agents, saisonniers ou remplaçants, répartis sur 3 dépôts.

Les objectifs

Le service a pour objectifs d’offrir aux habitants des prestations de qualité, efficaces et harmonisées sur l’ensemble du territoire dans le respect de la réglementation et de la sécurité des agents et des usagers, de valoriser le maximum de déchets par recyclage, compostage ou valorisation énergétique, et de développer des économies d’échelle sur l’ensemble des missions. Le financement du service public de gestion des déchets est assuré par la TEOM dont le taux uniqueest de 8,96 % en 2018. Ce financement est complété par la redevance spéciale assujettie par les gros producteurs de déchets ménagers et assimilés, les soutiens de CITEO, les recettes de vente de matériaux recyclables et les remboursements de participation.

Le rapport d'activité 2016 du Service Environnement et Déchets

pav_collecte_en_regie_0.jpg
Doc TM

Les missions

Tours Métropole Val de Loire dispose d’une unité de collecte dont une partie est assurée en régie directe. Les agents sont répartis sur trois dépôts (dépôt nord, dépôt centre et dépôt sud). La régie de collecte a pour missions :

  • la collecte des ordures ménagères résiduelles et des emballages recyclables en porte-à-porte à Tours, Joué-lès- Tours, Saint-Cyr-sur-Loire, Saint-Pierre-des-Corps,Saint-Avertin, Chambray-lès-Tours, La Riche, Notre-Dame-d’Oé, La Membrolle-sur-Choisille, Mettray et Saint-Genouph,
  • la collecte des déchets verts en porte-à-porte à Joué-lès-Tours, Saint-Cyr-sur-Loire, Saint-Pierre-des-Corps, Saint-Avertin, Chambray-lès-Tours, Notre-Dame-d’Oé, La Membrolle-sur-Choisille et Mettray,
  • la collecte des encombrants sur rendez-vous sur les communes collectées pour les ordures ménagères résiduelles et les emballages recyclables + les communes de Fondettes, Luynes et Saint-Étienne-de-Chigny,
  • le verre en porte-à-porte pour les gros producteurs de l’hyper centre de Tours,
  • le carton en porte-à-porte pour les gros producteurs de l’hyper centre de Tours.

collecte_cartons_0.jpg
Doc TM

Tours Métropole Val de Loire fait également appel à des prestataires privés pour :

  • les collectes sélectives et celles des déchets ménagers résiduels réalisées par l’entreprise COVED à Ballan-Miré, Berthenay, Druye, Savonnières et Villandry, les collectes sélectives et celles des déchets ménagers résiduels réalisées par l’entreprise OURRY à Saint-Étienne-de-Chigny, Fondettes, Luynes, Chanceaux-sur-Choisille, Parçay-Meslay et Rochecorbon,
  • les collectes de cartons des commerces sur l’ensemble du territoire de la métropole (sauf Tours Centre) par l’entreprise TRI 37,
  • la collecte des conteneurs d’apport volontaire réalisée par l’entreprise VÉOLIA.

La collecte des déchets ménagers résiduels est conteneurisée et donc mécanisée. La fréquence de collecte est majoritairement de deux passages par semaine, auprès de l’ensemble des usagers.Dans chaque commune, un aide-mémoire permet de connaitre les jours de collecte, les horaires de la déchèterie la plus proche, les bons gestes de tri..

  • la collecte sélective des emballages et des journaux-magazines en mélange est conteneurisée. La fréquence de collecte est d’un passage par semaine et les tonnages collectés ne tiennent compte que des emballages et journaux/revues/magazines produits par les ménages et entreprises assimilées.
  • la collecte des végétaux est organisée sur 19 communes entièrement conteneurisées à raison d’un passage par semaine. Pendant la période de repos végétatif (décembre à février inclus), la collecte est maintenue avec une périodicité de deux passages par mois.
  • la collecte des objets encombrants des ménages est réalisée en porte-à-porte, sur rendez-vous obtenu auprès des services de Tours Métropole Val de Loire, pour les 22 communes. Certains bailleurs bénéficient d’un planning de collecte annule. Il s'agit d’une collecte manuelle, réalisée en régie par l’unité “Encombrants et collectes spécifiques”, selon un zonage permettant, a minima, une collecte hebdomadaire sur chaque zone.Deux équipes de deux agents en sont chargées, à l’aide de 2 camions plateaux.

collecte_encombrants_2_doc_tours_plus_0.jpg
Doc TM

Où et comment se procurer un bac ?

231 852

C'est le nombre de conteneurs ou bacs roulants, tous flux confondus, recensés sur le territoire métropolitain en 2016 (+ 5,7 %) en un an. La baisse du nombre de bacs sur les communes de Tours est la conséquence de la mise en place de PAVE (Point d'apport volontaire) dans l’habitat collectif.
Le territoire métropolitain compte1 660 points d’apport volontaire enterrés et aériensn (PAVE) tous flux confondus, collectés par les entreprises Ourry, COVED et la régie de Tours Métropole Val de Loire.

Le Tri et la valorisation des déchets

Le tri et la valorisation des emballages et des journaux-magazines
Tous les emballages recyclables et le papiercollectés sont triés au centre de tri de La Grange David à La Riche avant d’être expédiés vers des filières de recyclage. Le transport des matériaux est assuré par les repreneurs qui sont COVED pour la reprise des cartons, des canettes alu et acier et des briques alimentaires, PAPREC pour les bouteilles, pots, barquettes et films plastiques, et VERALLIA pour le verre ménager. Les recettes totales sur le centre de tri liées à la vente des produits et le soutien des Eco-organismes atteignent la somme de 5 020 641 €.
Depuis le 1er janvier 2012, les films et sacs en plastique sont autorisés dans les poubelles jaunes de Tours Métropole Val de Loire.


Le tri et la valorisation des encombrants
En 2016, 1 957 tonnes d’encombrants ont été déposés sur la plate-forme de démantèlement des Douets par l’équipe de collecte, les services techniques des communes ainsi que certaines associations ou bailleurs sociaux. Les encombrants sont démantelés en 3 fractions (ferrailles, DEEE et bois) lesquelles sont valorisées à hauteur de 72%.
Le tri et la valorisation des déchets végétaux
En 2016, 29 224 tonnes de déchets verts et souches ont été traitées sur les cinq plates-formes de compostage utilisées par la métropole : Charentilly, Saint-Pierre-des-Corps, Chanceaux-sur-Choisille, Chancay, gérées par des sociétés privées et Saint-Avertin, propriété de la métropole. Le compost produit est utilisé par les particuliers, agriculteurs, pépiniéristes, horticulteurs...

compostage_dechets_verts_st_avertin_2_ldes_0.jpg

 compostage des déchets verts au centre du Bois des Hâtes, Saint-Avertin (Léonard de Serres)

D'autres catégories peuvent également être recyclées comme le  textile, les livres... Comment bien trier et recycler ?

Le transfert et l’enfouissement des déchets
Les déchets non recyclables produits sur le territoire, soit 78 967 tonnes, sont traités par enfouissement sur le centre de Sonzay ou celui de Chanceaux-près-Loches. Afin de limiter les transports, les déchets non recyclables collectés en porte-à-porte transitent par des centres de transfert où ils sont déversés dans des véhicules de forte capacité, en vue de leur transport vers les exutoires. Tours Métropole Val de Loire utilise ainsi deux centres de transfert : La Grange David, à La Riche et Le Bois de Plante, à Saint-Pierre-des- Corps.

Les déchèteries de la métropole

L’unité déchèteries et moyens matériels est chargée de la gestion des déchèteries, de l’habillement et des commandes de moyens matériels. Tous les habitants des 22 communes disposent d’une déchèterie dans un rayon de 7 km de leur domicile.

 

 

decheterie_joue_engins_l_de_serres_0.jpg

Léonard de Serres

 

L’accès aux déchèteries est autorisé uniquement aux véhicules des particuliers disposant d’une carte individuelle à code-barres.
 Adresse et horaires des 7 déchèteries de Tours Métropole Val de Loire

En 2016, les déchèteries ont reçu 399 451 visites, et 44 978 tonnes ont été déposées, soit un apport moyen de 112 kg par visite.

 

Ne manquez pas la TriMobile

"La TriMobile", c'est le nom du camion utilitaire, point de collecte itinérant à retrouver sur les marchés de la métropole pour y déposer petit élecroménager usagé, textiles, piles etc…

trimobile_bd_beranger_2017_l_de_serres_0.jpg
Léonard de Serres

Retrouvez ici le calendrier 2018 de la TriMobile

Le service commun de la Propreté Urbaine

Tours Métropole Val de Loire assure depuis le 1er janvier 2014, les missions de propreté urbaine de deux de ses communes membres : Tours et Joué-lès-Tours, par le biais d'un Service commun.

proprete_urbaine_laveuse_cristalp1020671_0.jpg
La nouvelle laveuse décapeuse Cristal (doc TM)

Le Service commun de la Propreté urbaine, c'est 183 agents, qui assurent un service 7 jours sur 7 toute l'année et traitent plus de 4000 T de déchets par an. Le budget métropolitain : près de 1,8M€ sont dépensés annuellement par Tours Métropole Val de Loire pour assurer la propreté urbaine, dont :737 000 € en investissements et 1,17 M€ en fonctionnement.

Les missions des agents sont nombreuses : balayage manuel et mécanique, lavage, décapae, collecte des corbeilles, nettoyage du mobilier urbain, enlèvement des graffitis et des dépôts sauvages ainsi que le nettoyage des espaces publics (voirie, trottoirs, places, quai de bus et de tramway, desherbage des voies, le nettoyage des places de marché de plein air, des espaces après manifestations, l'enlèvement des déjections canines et aussi le fauchage et nettoyage des talus et fossés en bord de routes (sur les zones non-urbaines).

Plus d'infos ici

Les moyens matériels

10 balayeuses aspiratrices compactes

  • 1 balayeuse ramasseuse
  • 5 balayeuse de trottoirs
  • 10 laveuses et décapeuses
  • 5 camions avec grueou porte-conteneurs
  • 28 pick-ups à benne basculante dont 4 électriques
  • 3 scooters équipés pour la lutte contre la pollution canine
  • 4 fourgons de lavage
  • 4 fourgons de lutte anti-graffitis
  • 1 tracteur agricole équipé d'un bras faucheur
  • 1 véhicule amphibie faucardeur
  • 14 véhicules utilitaires
  • 10 tricycles
  • 5 remorques
  • 15 véhicules légers
  • 1 benne pour compression des feuilles
  • 12 conteneurs à déchets
  • Matériel hivernal de desherbage et soufflage
  • + 1 nacelle / 1 broyeur à végétaux (matériel de la Métropole)

Les chiffres clés de la collecte

518 kg de déchets produits par habitant et par an
48% des déchets produits sur le territoire sont valorisés

La prévention des déchets : une mission majeure de la métropole

En 2011, Tours Métropole Val de Loire s’est engagée, en partenariat avec l’ADEME, dans un programme de prévention des déchets, dans le but de réduire de 7 % les déchets de la collectivité d’ici 2015, soit un total de 7 000 tonnes et  26 kg / habitant sur les 5 ans. Les objectifs ont été atteints avec une réduction finale de 7,13 %. Tours Métropole Val de Loire poursuit son action en faveur de la réduction des déchets.
18 644 composteurs distribués depuis 2003 aux particuliers possédant un jardin, un taux d’équipement sur le territoire de 27,6 %.
350 lombricomposteurs en fonctionnement en  2016 dans des appartements ou maisons de ville, dans des foyers tests qui permettent de valoriser environ 75 kg de déchets par an et par foyer.
La Trimobile : 6 173 personnes (+ 33 % en un an) sont venues à la Trimobile, pour y déposer des déchets ou se renseigner.
La collecte des textiles : 128 bornes textiles implantées sur le territoire. L’entreprise le Relais et de nombreuses associations locales ont collecté, recyclé et valorisé 838 tonnes de textiles en 2016.
Stop Pub : 25 000 étiquettes Stop-Pub recensées, soit un taux d’apposition de 19 % ou environ 1 000 tonnes/ an de prospectus évités.

Communiquer, sensibiliser sur le tri et le recyclage

Sept ambassadeurs de collecte assurent la communication auprès de la population. Ils ont pour tâches d’expliquer aux usagers les consignes de tri, de répondre aux questions concernant les déchets et d’organiser des animations afin de sensibiliser les usagers au tri. Au quotidien, les ambassadeurs de collecte interviennent auprès des foyers, des commerçants ou des bailleurs, notamment après des refus de collecte ou des demandes de riverains sur des problèmes de non-respect des consignes liées aux déchets.

Les scolaires sensibilisés aux gestes de tri et à la valorisation
Depuis octobre 2016, 4 prestataires, retenus sur appel d’offres (JTS, SEPANT, Couleurs sauvages, et ARTEFACTS), ont en charge l’information auprès des établissements scolaires, et les visites d’équipements de tri (centre de tri, plate-forme de compostage). À la demande des enseignants, ils peuvent intervenir dans une classe, sur des thématiques concernant le tri des déchets.Des activités pédagogiques sont également organisées dans les classes de cycle 3 (CE2 au CM2). 93 écoles et 4625 élèves ont profité d'animations en 2016