Vous êtes ici

Cure de jouvence pour le pont Napoléon

Nouveaux garde-corps, nettoyage du pont et pose d’un nouvel enrobé … D’ici à 2021, le pont Napoléon, située entre Tours et Saint-Cyr-sur-Loire, va bénéficier d’une réhabilitation complète.

Construit entre 1957 et 1960, le pont Napoléon tutoie les 60 ans d’existence. Loin d’être poussé à la retraite, l’ouvrage entre Tours et Saint-Cyr-sur-Loire va bénéficier d’une véritable cure de jouvence. Mieux, d’un nouveau départ.

Cet été, Tours Métropole a déjà remplacé les 18 candélabres d’éclairage public (pour un montant de 56 000€ TTC). Actuellement, la première phase de réhabilitation, dont le montant total atteint 840 000€ TTC, concerne le remplacement de 820 mètres de garde-corps avec mise en lumière de la main courante ainsi que portail d’accès à l’île Simon. Elle s’achèvera à la mi-décembre. 

Des garde-corps transparents

Transparents afin s’intégrer au mieux à l’environnement remarquable du site, ces garde-corps ont été fabriqués sur mesure par une société Rhône Alpine  spécialisée dans le domaine, en concertation avec le Service Territorial de l’architecture et du Patrimoine (ABF) et la mission Val de Loire.

En effet, le Pont Napoléon est situé dans le périmètre de protection des monuments historiques du vieux Tours et dans un paysage exceptionnel classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO .

Peu d’incidence sur la circulation

Pendant les travaux, qui sont concentrés sur les trottoirs du pont, les circulations piétonnes et cycles seront maintenus. Les adeptes du deux-roues devront néanmoins mettre pied à terre depuis les extrémités pour partager avec les piétons les espaces d’accotements laissés libres au fur et à mesure de la progression du chantier.

Le remplacement des garde-corps amorcent une deuxième et une troisième phase de travaux beaucoup plus conséquents.  D’ici 2021, sont en effet prévus le nettoyage, la reprise des bétons de la structure et enfin la réfection globale de l’étanchéité, des joints, des bordures et de la surface (bordures, revêtements) ainsi l’ensemble des joints de dilatation du pont.