Vous êtes ici

L’ANRU s’engage pour le renouvellement urbain des quartiers prioritaires de la Métropole

Nicolas Grivel, Directeur Général de l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) a signé, ce vendredi 21 juin, la déclaration d’engagement pour le projet de renouvellement urbain du Sanitas, à Tours. En présence d'Alexandra Schalk-Petitot, Vice-Présidente de Tours Métropole déléguée à l'Habitat et au Logement et adjointe au Maire de Tours, Corinne Orsechowski, Préfète d'Indre-et-Loire, Julie-Agathe Bakalowicz, Directrice Régionale de la Caisse des dépôts- Banque des territoires, Wilfried Schwartz, Vice-Président de Tours Métropole délégué à la Politique de la ville, Nicolas Grivel, Directeur Général de l'ANRU, Christophe Bouchet, Maire de Tours, Hubert Hervé, Directeur Régional d'Action Logement et Gégroire Simon, Directeur de Tours Habitat. 

Ce projet, construit avec et pour les habitants, a fait l’objet de nombreux temps de concertation organisés par la Métropole et la ville de Tours en lien étroit avec les services de l’Etat. Sur un montant global évalué à 125,6M€, l’ANRU contribuera à hauteur de 47M€ (dont 6M€ en prêts mobilisés par Action Logement) et Tours Métropole Val de Loire à hauteur de 18M€. Ce projet comporte notamment la reconstruction intégrale de trois écoles (C. Bernard, S. Kleiber et M. Curie) et la réhabilitation d’une quatrième (Michelet), la construction de trois équipements sportifs ainsi que la création de nouvelles activités économiques et commerciales.

Egalement concernés par le Nouveau Programme national de Rénovation urbaine, les quartiers « d’intérêt régional » de la Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps (23,7 M€), de la Rabière à Joué-lès-Tours (20,3 M€) et Maryse Bastié à Tours (22,8M€) bénéficieront aussi d'un financement de l’ANRU pour des projets de renouvellement urbain.

©Alexandre Yagoubi