Vous êtes ici

La Riche

En liaison directe avec les communes de la première couronne par le boulevard périphérique et avec la gare TGV (10 mn), La Riche a su conserver le charme d'une petite ville proche de la campagne tout en offrant une grande diversité de services et d'équipements.

La Riche couvre une superficie de 817 hectares, répartis entre la Loire et le Cher et prolonge la ville de Tours, à côté du jardin Botanique, du CHU Bretonneau et de la faculté de médecine. En 2014, le bâtiment André-Gouazé, bâti avec le soutien de Tours Métropole Val de Loire et qui accueille les étudiants de la Première Année Commune des Etudes de Santé (PACES) de la faculté de médecine est venu enrichir les ressources universitaires de la Métropole.

Les activités maraîchères et horticoles ont longtemps dominé sur la commune qui reste, aujourd'hui encore, marquée par la présence d'exploitations - souvent de petite taille - situées essentiellement à l'ouest du boulevard périphérique et au sud, au bord du Cher. Projet en cours : l'aménagement des Iles Noires,  bande de terre de 95 ha située dans le lit endigué de la Loire. Deux ans après l’affectation de cet espace en ZAD – Zone d’Aménagement Différée permettant à la Métropole de s'assurer progressivement la maîtrise foncière de terrains , 1,4 hectares sont consacrés à la création d'une exploitation maraîchère biologique et permacole, « Le Potager de Loire » à l'horizon 2019. La Métropole et la Commune entendent aussi développer des activités récréatives sur les Iles Noires : vélotourisme, randonnées, activités éducatives autour de la nature et de la biodiversité…

Mairie de La Riche (commune de La Riche)
la_riche_mairie.jpg
Par ailleurs, de prestigieux monuments et vestiges témoignent de la richesse du passé de La Riche : le château du Plessis-lès-Tours, demeure de Louis XI, le Prieuré de Saint-Cosme, dernière demeure du poète Ronsard, l'ancien couvent des Minimes et divers vieux « logis » du XVème et XVIème siècle.
La Riche accorde une grande importance à l'environnement, et à la qualité de vie de ses habitants. Un soin particulier est apporté à la cohérence du développement urbain avec la disparition de la cité des Sables qui a laissé place au quartier du Petit Plessis, la rénovation du quartier Niqueux-Bruère, l'embellissement du cœur de ville, et l'émergence du quartier résidentiel du Prieuré.
La Riche a développé ses dernières années les équipements sportifs. Trois complexes importants regroupent deux gymnases, des terrains de football, de tennis, ainsi que des salles spécifiques pour la pratique de la boxe, la gymnastique, la lutte et les arts martiaux. En juillet 2009, la Commune a inauguré le Carré d'O, centre aquatique métropolitain proposant un espace détente composé de saunas, hammam, spa, douche à jets, solarium avec terrasse.

La culture est également mise à l'honneur avec des équipements de qualité. La Pléiade espace culturel et polyvalent propose chaque saison une programmation variée et des rendez-vous incontournables : les matchs d'impro avec le Théâtre de l'AnteBruissements d'elles, festival dédié à l'expression artistique au féminin, les Rencontres de danses urbaines.

demeure_de_ronsard_-_prieure_de_st_cosme.jpg
Prieuré St-Cosme, demeure de Ronsard


 

La Riche sera dans les années à venir, l’un des points de départs de la deuxième ligne de tramway.

Le Maire, Wilfried Schwartz, est Vice-Président de Tours Métropole Val de Loire, délégué à la Politique de la Ville et aux politiques contractuelles.

wilfried_schwartz_la_riche_damien_patoux_2_1.jpg
Photo Damien Patoux