Vous êtes ici

Bientôt, la nouvelle auberge de jeunesse de la Métropole

Auberge de jeunesse

Une visite de chantier de la future auberge de jeunesse s'est déroulée le 5 octobre 2018, en présence de Christophe Bouchet, Vice-Président de Tours Métropole Val de Loire, délégué à la stratégie touristique et Maire de Tours , accompagné de l'architecte Jean-Yves Barrier. Au coeur de Tours et de la Métropole touristique et culturelle, ouvrira l’été prochain, cette auberge de jeunesse nouvelle génération.

 Le bâtiment, situé 86 avenue de Grammont à Tours, fait partie du projet de requalification des 8500 m² de l’ancienne institution privée Sainte-Marguerite, propriété de Tours Habitat. Ce bâtiment est un équipement métropolitain financé avec l’aide de la Région Centre-Val de Loire et du Département d’Indre-et-Loire.La réalisation du projet sous maîtrise d’ouvrage du groupement Quatrième SET (constitué de Quatro Promotion et de la SET) s’appuie sur une équipe de maîtrise d’œuvre locale (l’architecte Jean-Yves Barrier) pour la construction du bâtiment et le dessin des mobiliers.

L’auberge de jeunesse aura une surface de 1800 m² environ sur 6 niveaux et une capacité de 45 chambres et 116 lits.

auberge_jeunesse_vue_avenue_grammont_basse_def.jpg
Vue exterieur (visuel Jean-Yves Barrier_architecte)

 

auberge_jeunesse_restaurant.jpg
Restaurant (visuel Jean-Yves Barrier_architecte)

 

Retrouvez ici la présentation plus complète du futur équipement

Tours Métropole Val de Loire, dans le cadre de sa compétence Tourisme, a souhaité réimplanter cet équipement attractif et structurant qui répond à des critères précis : convivialité, accessibilité, modicité des tarifs, mixité sociale et culturelle. C’est un type d’hébergement qui s’adresse à un public spécifique : touristes, étudiants ,familles, clientèles itinérantes (cyclotouristes, randonneurs).

Le coût de cette réalisation s’élève à 4,9 M€  hors taxes. L'équipement est financé par Tours Métropole Val de Loire, avec l'aide de la Région Centre-Val de Loire, le Département d’Indre-et-Loire. La maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet d’architectes J.-Y. Barrier.